Imprimeur 3D en ligne : comment fonctionne le frittage sélectif au laser ?

La technologie la plus couramment utilisée dans ce processus est le frittage sélectif au laser (SLS). Frittage sélectif au laser (SLS) : SLS utilise un laser de haute puissance pour fondre de petites particules de poudres :
  • de plastique,
  • de céramique
  • ou de verre
- dans une masse qui a la forme tridimensionnelle désirée. Le laser fusionne sélectivement le matériau en poudre en balayant les sections transversales (ou couches) générées par le programme de modélisation 3D sur la surface d'un lit de poudre.

Après chaque section transversale scannée, le lit de poudre est abaissé d'une épaisseur de couche. Ensuite, une nouvelle couche de matériau est appliquée sur le dessus et le processus est répété jusqu'à ce que l'objet soit terminé.

Frittage direct par laser métal (DMLS)

DMLS est fondamentalement le même que SLS, mais utilise du métal au lieu de plastique, de céramique ou de verre.

Toute la poudre intacte reste telle quelle et devient une structure de support pour l'objet. Par conséquent, explique le site www.comopint.com, aucune structure de support n'est nécessaire, ce qui constitue un avantage par rapport à SLS et SLA.

Toute la poudre non utilisée peut être utilisée pour la prochaine impression. SLS a été développé et breveté par le Dr Carl Deckard à l'Université du Texas au milieu des années 1980, sous le parrainage de DARPA.